La presse en parle

Les derniers passages médias

Associations d’élus et entreprises, une relation sous influence

La Gazette des communes, 5 juillet 2021. A l’exception de l’Association des maires de France, les groupements d’élus font reposer une part de leur budget sur des partenariats financiers avec de grandes entreprises. Sur les contreparties à ce choix, une opération de transparence devrait s’imposer.

Retrouver l’article.

Les activités du BTP profitent-elles du lobbying ?

Batiactu, 4 mai 2021. La première édition de l’Observatoire du Lobbying fait un état des lieux du marché du lobbying en France à partir des données récoltées par la HATVP (haute autorité pour la transparence de la vie publique). Les activités liées au secteur du BTP – logement, énergie, urbanisme – font-elles l’objet de nombreuses actions ? Réponse.

Retrouver l’article.

Fred Guillo (promo 2016) lance l’outil Smart Lobbying

Sciences Po Toulouse Alumni, 4 mai 2021. Fred Guillo (promo 2016), consultant senior chez Interel depuis 2018, vient de lancer l’outil Smart Lobbying. À partir des données en open data du répertoire des représentants d’intérêts de la HATVP, le service propose des fonctionnalités pour automatiser la veille sur le secteur des affaires publiques et propose ainsi une photographie de la réalité du métier de lobbyiste.

Retrouver l’article.

Le lobbying à la française en plein essor

Forbes, 3 mai 2021. Selon l’Observatoire du Lobbying, qui présente sa première grande enquête, l’année 2020 a été un grand cru en matière d’actions de lobbying. Près d’une action de lobbying sur sept (14,9%) était directement liée à la crise sanitaire d’après les données renseignées à la HATVP, soit 1 380 actions sur 9 267.

Retrouver l’article.

Lancement d’un service de veille stratégique sur le secteur du lobbying à partir des données de la HATVP

Contexte Pouvoirs, 30 avril 2021. Contenu réservé aux abonnés du média.

Retrouver l’article.

Observatoire du Lobbying : “Les données pour la transparence livrées par la HATVP ont des limites”

Marianne. 29 avril 2021. Dans le but de rendre plus lisible la base de données de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique en ce qui concerne les déclarations d’intérêts des lobbys, Fred Guillo, président de Smart Lobbying, vient de créer un Observatoire du lobbying.

Retrouver l’article.

Lancement de l’Observatoire du Lobbying : un secteur boosté par la crise sanitaire

Affiches Parisiennes. 28 avril 2021. La toute première édition de l’Observatoire du Lobbying montre qu’en 2020 en France, près d’une action de lobbying sur sept (soit 14,9 %) était directement liée à la crise sanitaire d’après les données renseignées auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, et que ce registre public a connu une croissance de plus de 11 % en un an (à noter : on parle là du nombre d’organisations). 

Retrouver l’article.

3/4 – Les influenceurs de Bruxelles : lobby ou cabinets de conseils ?

Les Surligneurs, 28 avril 2021. Lobby ou cabinets de conseils, quelle différence ? C’est la question que Les Surligneurs se sont posée à la suite d’un article d’Euractiv détaillant les millions dépensés chaque année par l’Union pour avoir l’expertise des Big Four, les quatre sociétés de conseil les plus importantes du marché : PwC, Deloitte, KPMG et EY (Ernst & Young).

Retrouver l’article.

Des données inédites sur les lobbyistes

Politico Pro Paris Influence, 27 avril 2021. LES LOBBYISTES PRÉFÈRENT BERCY… à Matignon ou l’Elysée pour réaliser leurs actions de représentation d’intérêt, d’après une étude à paraître demain, réalisée par la start-up Smart Lobbying à partir des données de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Le Parlement reste la destination privilégiée des actions de lobbying menées en 2020, puisqu’il concentre 60% d’entre elles. 20% vont ensuite vers Bercy, 17% vers Matignon et 14% vers l’Elysée.

Retrouver l’article.